PSV Eindhoven - De Graafschap 14-04-2019

15/04/2019

Dimanche 14 avril, 10:00, je pars de Liège direction les Pays-Bas. Je rentre l'adresse sur mon GPS pour me rendre au Philips Stadion et assister à un match de l'équipe mythique du PSV Eindhoven ! 


Première étape de mon expérience spectateur : l'achat de ma place et la prise d'informations sur le site internet du club. Comme évoqué dans mon précédent article, pour assister à un match du PSV, il faut posséder la member card afin de devenir membre de la communauté. Or, pour récupérer cette carte à distance, cela demande une bonne dizaine de jours. Je n'aurais pas pu assister à cette rencontre en procédant comme cela.

J'ai donc cherché un autre moyen d'assister à la rencontre et j'en ai trouvé un assez rapidement. Le PSV met en vente des places sous forme de silver package à destination de spectateurs occasionnels. Cette offre commerciale est vendue 62,50 euros. Elle comprend 10 euros de food and beverage, 20 euros de bons d'achat au Fanshop et la place en tribune. J'ai trouvé cette offre très intéressante car elle permet d'attirer les touristes de passage à Eindhoven souhaitant voir un match de l'équipe fanion. Avec les 20 euros à dépenser au Fanshop, le club s'assure que le spectateur repartira du stade avec un produit dérivé et entre dans le processus de fidélisation du fan.

J'ai été très satisfait des échanges par mail que j'ai pu avoir avec le service Ticketing du PSV. Celui-ci a été très réactif et disponible pour répondre à mes interrogations et bien m'orienter pour préparer au mieux mon expérience au stade.

Seconde étape, l'arrivée au stade. Le Philips Stadion est implanté en pleine ville de Eindhoven, à 10-15 min à pied du centre ville selon les avis laissés sur le site touristique Tripadvisor. Le stade dispose d'une capacité commerciale de 35 000 places et un taux de remplissage moyen avoisinant les 97 % ! (source : Transfermarkt) Cette jauge assez réduite permet au club de mettre en place une stratégie marketing de rareté très poussée. Philips, la marque néerlandaise, référence dans le secteur de l'électroménager, est le nameur historique du stade. Ce partenariat permet au club de bénéficier d'une qualité de son et de lumière dans le stade au-dessus de la moyenne ! 

11:20, me voilà garé dans un quartier résidentiel à deux pas du stade. Je me contente de suivre les spectateurs qui se rendent au stade. Une première chose m'interpelle déjà... Contrairement à Schalke où les fans affichent fièrement la couleur bleue d'un des clubs de la Ruhr, très peu d'écharpes ou de maillots sont portés sur les épaules des supporters du PSV.

Je commence par me diriger vers le Ticket office pour récupérer  mon package. J'ai pu rapidement m'y rendre grâce à une bonne signalétique et un nombre impressionnant de stewards dispatchés tout autours du stade pour orienter le client. Je reçois donc mon enveloppe comprenant la place et les deux cartes de paiement brandées aux couleurs du club.

Avant de rejoindre ma place en tribune, je décide de me promener sur l'esplanade qui est directement accessible sans à avoir à franchir de premiers tourniquets. 

Je n'ai aperçu aucune fan zone aux abords du stade. Pour autant, quelques installations très intéressantes sont disposées pour améliorer l'expérience des spectateurs :

  • La magnifique barrière métallique avec le logo du club
  • Des statuts de joueurs emblématiques, sur la photo ci-dessous il s'agit de l'ancien joueur et entraineur du PSV : Coen Dillen
  • Un siège vide pour apparaitre sur la photo officielle de l'équipe

Ensuite, je me rends dans l'immense Fanshop officiel implanté à l'intérieur de l'enceinte. J'ai été très étonné de voir que le club commercialise des produits dérivés d'autres clubs européens tels que le Real Madrid, le FC Barcelone, etc. C'est aussi possible de se procurer des chaussures de marques concurrentes à leur équipementier Umbro. Le PSV commercialise également des produits assez surprenants, par exemple : des chaussures de sécurité brandées PSV. J'ai beaucoup apprécié l'idée de décliner l'ensemble du merchandising suivant les différentes tenues (Home, Away, Third). Un produit assez insolite disponible au Fanshop est le PSV Neon / Led Logo.


En me rendant au bloc de ma tribune, je suis tombé sur le fameux tunnel des supporters adverses qui empêchent tout contact avec les fans locaux. En effet, les supporters visiteurs sont acheminés dans leur tribune depuis ce tunnel qui a un accès direct à une ligne ferroviaire qui leur est spécialement dédiée.


J'ai également pu me rendre compte de l'importance des déplacements à vélo aux Pays-Bas avec notamment un grand parc à vélo juste à côté du stade.


Arrive maintenant l'étape du "Pendant" de mon expérience au stade, c'est-à-dire celle où j'assiste purement au match. Malheureusement, cette expérience ne sera pas au rendez-vous.

  • La place achetée dans le silver package était située dans un bloc initialement prévu aux supporters extérieurs. Ainsi, la visibilité était loin d'être optimale... 
  • L'ambiance était calme, je n'ai jamais réellement entendu les fans locaux malgré la victoire. 
  • Les coursives sont assez étroites, le flux à la mi-temps n'est pas très bien maitrisé ce qui provoque une file d'attente énorme pour se rendre aux toilettes ou bien pour commander à manger.

La visibilité depuis ma place contraste fortement avec celle que l'on peut avoir un peu plus bas en tribune latérale. En tribune latérale, les spectateurs sont au plus près des joueurs ! 


En revanche, on sent que le club excelle en terme de business avec ses loges à 360° ou encore un espace fitness à l'intérieur du stade occupé par Basic-Fit.


13:45, fin du match le PSV s'impose difficilement 2 -1. Les supporters quittent assez rapidement le stade et ses alentours pour rejoindre des bars de supporters en centre-ville. A ce moment là, j'ai quand même ressenti le mouvement ultras très présent dans la ville avec des groupes de jeunes facilement identifiables à cela.



Le weekend prochain je continue mon tour des stades et je me rendrai en Allemagne pour assister à un match du Borussia Mönchengladbach ! 

Je tiens à remercier Fanstriker, média spécialisé dans la Fan Experience, qui relaie mes différents articles.